Chemin de Saint Jacques portugais partie 5

Guimaraes

Jean Luc a mis à profit nos deux jours de repos pour s’acheter de nouvelles bottines de marche au Cortes Ingles et c’est frais et dispos que nous reprenons le chemin. Nous avons dit adieu à Jacky qui a l’intention de longer la côte puis de passer par Finistere avant de rejoindre Santiago.

A pied, il faudrait deux jours pour se rendre à Guimaraes en passant par Santo Tirso: ancien monastère bénédictin reconstruit au XVIIème siècle.

Nous avons choisi pour gagner du temps de rejoindre Guimaraes en train (départ à 8H15 arrivée à 9H30). Nous prenons le train à la gare de Sao Bento: installée sur le site d’un monastère, la gare a été achevée en 1916. A l’intérieur, des azulejos illustrent les transports, des fêtes champêtres et des scènes historiques.

Gare de Sao Bento

Gare de Sao Bento

Gare de Sao Bento

La pris e de Ceuta azulejos de la gare

Azulejos de la gare: la prise de Ceuta

la prise de Ceuta azulejos de la gare

La prise de Ceuta

A la sortie de la gare , nous prenons l’avenue Henriques, passons près du palais Centro Culturel Vilaflor avec ses beaux jardins puis l’église Sao Francisco: son choeur et tapissé de magnifiques azulejos représentant des scènes de la vie de Saint Antoine.

Plais centro culturel Vilaflor

Palais centro culturel vilaflor

Eglise Sao Francisco

Eglise Sao Francisco

En face, nous entrons dans les ruelles étroites du quartier médiéval qui nous abrite du soleil. Nous passons devant de petites chapelles figurant les stations de la passion du Christ: les piétons se signent en passant devant.

Un calvaire à la sortie de l'église Sao Francisco     Chapelle de la passion du Christ

Nous passons par le musée Alberto Sampaio situé dans le cloître et les salles avoisinantes de l’église de Nostra senhora da Oliveira : il renferme une très belle collection d’objets liturgiques.

Objets liturgiqueObjets liturgiques

Le largo da Oliveira est au coeur de la vielle ville. En face de l’église se dresse le pradrao do Saldo, un sanctuaire gothique supportant une croix. Il rappelle la légende qui donna son nom à l’église: un olivier fut planté pour alimenter en huile la lampe de l’autel, mais il dépérit. En 1342 une croix fut placée sur l’arbre qui reprit vie.

Largo da Oliveira    Largo da Oliveira

Je cherche à me renseigner sur le chemin que nous devrons prendre. La personne qui connaît le chemin n’est pas là. A l’entendre nous devons prendre la nationale pour aller à Teipas où il y a moyen de loger. Ne trouvant pas Teipas sur notre carte, nous choisissons de prendre le chemin que nous avions établi et de nous rendre à l’étape en bus( nous en avons reçu l’horaire).

Place Sao Tiago

Place Sao Tiago

Nous remontons la rue de Santa Maria bordée de nombreuses maisons gothiques ornées de superbes ferronneries. Le couvent Santa Clara a été transformé en centre administratif où nous recevons un cachet Caminho do Santiago.

Rua Santa Maria

Rua Santa Maria

Le centre administratif de Guimaraes

Le centre administratif de Guimaraes

Le château, un grand donjon carré entouré de huit tours domine la ville serait le lieu de naissance de Dom Afonso Henriques. A ses pied, la petite église romane Sao Miguel renferme les font baptismaux où il aurait été baptisé.

R50DSC01785    La forteresse

Eglise Sao Miguel

Eglise Sao Miguel

A coté, le palais du duc de Bragança de style bourguignon renferme un très beau mobilier d’époque et des tapisseries flamandes. Le portique à colonnades en marbre de l’église provient de Ceuta, première ville conquise en 1415 en Afrique du nord par Jao 1er et ses fils dont l’infant Henri le Navigateur. Le premier jalon des conquêtes portugaises dans l’Atlantique était posé.

Palais du duc de Bragance

Palais du duc de Bragance

Palis du duc de Bragance

salle du château

Portique de l'église

Portique de la chapelle

Guimaraes Taipas
En face du palais des duc de Bragance, prendre la rue A Barbosa, à droite la rue Humberto Delgado, on longe à droite l’université do Minho, prendre à droite la voie sans issue, on passe à côté de la Casa Bom Retiro, passer sous le pont de l’autoroute puis prendre à droite la rue du 24 juin.

Nous quittons Guimaraes

Nous quittons Guimaraes

Rue du2 4 juin

Rue du 24 juin

Calvaire rue du 24 juin

Calvaire rue du 24 juin

Continuer tout droit dans cette rue, prendre à gauche la traversa du 24 juin jusqu’au fond puis prendre à droite. La rue est sans issue mais un petit sentier peut être utilisé. Passer sous une première ligne électrique puis une deuxième. Prendre le sentier qui descend vers la gauche: il arrive à la porte d’un potager, longer la clôture à droite jusqu’à un chemin qui descend vers la route.Prendre à droite vers le bar Florencio.En face nous prenons une rue pavée qui descend très fort.

Un petit sentier...

Un petit sentier…..

On arrive à une route que l’on prend à gauche( bars et restaurants) puis prendre la route de Souto et d’Agueda de Guimaraes. On passe à coté à droite de la Quinta Conta da Cima puis à gauche de l’Adeja coopérative de Guimaraes.

On aboutit à une fontaine puis une route très circulante que l’on prend à droite(rua do Ponte). Traverser la rivière sur un petit pont médiéval: à coté un vieux moulin et en face une croix. Prendre à gauche la rue pavée qui monte très fort( rue Libertade) puis prendre à gauche la rue du 27 avril.

Le pont et le moulin

Le pont et le moulin

Une croix en face, prendre à gauche

Une croix en face prendre à gauche

Unchemin à l'ombre des vignes

Un chemin à l’ombre des vignes

A Casinhas, nous prenons à gauche la rua Macedo( bar), puis à gauche dans la direction de Prazins Santo Tirso puis à droite une rue qui descend très fort jusqu’à la route. Au bar en face, ils parlent français et nous expliquent où nous devons aller pour prendre notre bus.

Vue

Les vignobles

Les vignobles

Vue sur la vallée

Vue sur la vallée

Petite chapelle

Petite chapelle

Prendre la route à droite, traverser le pont puis remonter et traverser deux villages. Nous arrivons à nouveau sur une route circulante. Nous sommes à Briteiros Santo Estevao. Une petite route conduit vers Briteiros Salvador(PR2), cela sera pour demain. L’arrêt du bus est à coté du bar. Il nous conduit à Teipas (sur la carte Caldeas de Teipas) qui n’est qu’à 3 km.

ARRET DU BUS

Arrêt de bus

Nous logerons à l’hôtel Das Teipas en face des anciens thermes. Nous avons l’hôtel pour nous tout seuls. En nous promenant dans le village nous retrouvons une flèche jaune du chemin de Saint Jacques. A coté de l’église, nous découvrons une grosse pierre, reste de l’arc de triomphe de Trajan

 

Vestige de l'arc de triomphe de Trajan

Vestige de l’arc de triomphe de Trajan

Les thermes

Une flèche jaune du chemin LE CALVAIRE ET L4EGLISE DE TEIPAS

Taipas Braga

A Guimaraes, on nous a donné un ancien horaire de bus: actuelement le samedi, le premier bus est à 7H35 puis 10H10 au lieu de 9H. Nous avons poiroté plus d’une heure à l’arrêt, on aurait pu suivre la Route à pied…Cela va handicaper notre timing pour le reste de la journée…

Briteiros Salvador

Briteros Salvador

Briteiros Salvador la cure

Briteiros Salvador; la cure

Nous reprenons le chemin où nous l’avons quitté hier et nous nous dirigeons vers Briteiros Salvador. Nous prenons la route qui monte vers Citania de Briteiros. Le sentier PR2 joue à cache cache avec la route mais nous n’osons pas le prendre car nous ne connaissons pas son itinéraire.

Montée vers Briteiros

Montée vers Briteiros

Le site archéologique de l’âge du fer est situé sur le mont Sao Romao. Il comporte les vestiges de maisons circulaires et de rues pavées. La vue superbe rayonne à 360° au dessus de la ville.

Rue pavée de Citania de Briteiros

Rue pavée de Citania de Briteiros

Maison circulaire

Maison circulaire

Vue de la citadelle

Vue de la citadelle

Des maisons reconstituées

Des maisons reconstituées

Le cimerière

Le cimetière

Autre aspect de la ville au sommet de la coline

Autre aspect de la ville au sommet de la coline

La fontaine

La fontaine

Nous continuons sur la même route pour nous rendre à Bom Jesus. A la sortie des ruines, nous retrouvons la PR2 que, en fin de compte, nous aurions pu prendre. La route tranquille passe par la forêt. Nous traversons de petits villages où l’on cultive la vigne et le maïs.

Silo à maïs en granit

Silo à maïs en granit

Sobreposta

Sobreposta

A Atagoa (bar) un passant attend le bus: il va arriver bientôt. Nous saisissons l’occasion de rattraper le temps perdu ce matin. Nous descendons à Bom Jesus où nous logerons. Nous aurons tout le temps de visiter le site ce soir.

L'église, les jardins et notre hôtel au fond

Bom Jesus: l »église, les jardins et notre hôtel au fond

Jardins de l'hôtel Elevador

Jardins de l’hôtel Elevador

Nous descendons avec l’élevador puis prenons la navette pour Braga.

L'Elevador

L »elevador

Nous débarquons dans une ville en fête, une fête romaine pour se rappeler l’époque où la ville s’appelait Bracara Augusta au temps des romains.

Les rues en fête

Les rues en fête

Plaace de la république point de départ de notre promenade

Place de la république point de départ de notre promenade

Les jaedins de Santa Barbara et l'ancien palais episcopal

Les jardins de Santa Barbara et l »ancien palais épiscopal

CAMARA MUNICIPAL

Camara municipale

La cathédrale se cache au fond (photos ci-bas)

La cathédrale se cache au fond à gauche  Façade de la cathédrale  Bénitier dans la cathédrale

Ancien palais épiscopal

Ancien palais épiscopal

Aspects architecturaux de la ville:

Capela dos Coimbras XVIe siècle  Une maison seigneuriale  fenêtre manuelienne

Eglise Santa Cruz

Eglise Santa Cruz

Palacio do Raio

Palacio de Raio

Pour rentrer nous devons reprendre le bus qui n’arrive pas, en désespoir de cause nous rentrons à Bom Jesus en taxi que nous partageons avec d’autres touristes aussi infortunés que nous.

Un escalier monumental aboutit face à l’église entouré d’un écrin de verdure. Un chef d’oeuvre baroque qui veut élever l’âme du promeneur: cette »rampe mystique» présente une série de symboles et motifs allégoriques. Un escalier qui apprend la spiritualité à ceux qui veulent bien l’emprunter. A l’escalier des cinq sens, censé amener le pèlerin à la maîtrise de son corps succède celui des trois vertus théologales: la foi, l’espérance et la charité.

La Escadaria

La escadaria

Fontaine des 5 plaies du Christ au pied de l'escalier des 5 sens                            L'eau qui coule de l'écusson du Portugal symbolise les plaies du Christ

Fontaine des 5 plaie du Christ                     L’eau qui coule de l »écusson du Portugal

au pied de l »escalier des 5 sens                   symbolise les 5 plaies du Christ

Fontaine de l’odorat; l »eau sort par les narines:

Fontaine de l'odorat: l'eau sort par les narines

Le dernier palier en montant est la terrasse de Moïse reconnaissable à son étonnante fontaine du Pélican.

Fontaine de la charité                                                   Fontaine du Pélican

Fontaine de la charité                                                                                                  Fontaine de Pélican

Vue au crépuscule

Vue au crépuscule

Eclairage nocturne

Eclairage nocturne

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *