Paralejos de las Truchas

Sans carte, nous décidons de continuer par la route jusqu’au village de Cueva del Hiero. A la sortie de Beteta, des vautour planent. Nous arrivons à un croisement de routes qui nous propose deux directions opposées : Peralejos de las Truchas et Poveda de la Sierra. Comme d’habitude on ne signale pas les villages les plus proches. Nous optons pour Peralejos de las Truchas puisque c’est notre direction finale. Cette erreur d’appréciation va nous coûter quelques km en plus car contre toute attente, la route nous reconduit à Masegosa.

Notre désappointement nous empêche d’apprécier ce petit village typique. A la sortie du village, un bar nous accueille et nous sert un repas. Par la même occasion, j’observe qu’il y a des chambres à louer. A partir d’ici, les marques du GR sont bien visibles et nous n’auront plus de problème d’orientation. Le chemin nous conduit à Cueva del Hiero, et oui….,le village nous nargue de sa hauteur et nous n’avons plus envie d’y monter..Nous continuons sous un soleil accablant dans cette garrigue à genévrier cade où de rares pins tentent de survivre.

Cueva del Hiero

Cueva del Hiero

Notre sentier nous conduit au bord de l’Alto de Rabadan d’où l’on bénéficie d’une vue superbe sur la vallée du Tage.

vue de l'Alto de Rabadan

Vue de l’Alto de Rabadan

Le sentier normalement contourne la Cumbre del Machorro, passe par l’Estrecho del Horcaja pour rejoindre la vallée du Tage et retourner au pont del Martinete, circuit qui doit être de toute beauté. Nous sommes fatigués, nous n’avons plus d’eau, au Collado del Rabadan, nous décidons de couper court vers la route qui nous descend au pont del Martinete. Le spectacle y est grandiose : le Tage, vert jade, coule dans des gorges abruptes ocres rose, des vautours faisant la ronde au dessus de nos têtes.

pont del Martinete

Pont del Martinete

Courage, il ne nous reste plus que 4 km de route pour arriver au village. Nous y arrivons complètement assoiffés et nous nous précipitons au bar. C’est là que nous retrouvons notre aimable hôtesse qui nous conduit à notre logement à la Casa Chon complètement rénovée dans le style du pays.

la Casa Chon

La Casa Chon

Le village est devenu un centre important pour les randonneurs, les pêcheurs et les amateurs de sport nautique. Nous pouvons nous y ravitailler sans problème à condition évidemment de tenir compte de leurs horaires..

l'église de Paralejos de la Truchas

L’église

Cartes : 539-4, 539-2

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.