Guadalupe

Notre dernière journée de marche se présente sous de mauvais présages. De gros nuages noirs obstruent l’horizon. La météo a prévu de l’orage. Notre hôte nous propose de nous déposer au Puerto del Hospital ce que nous ne refusons pas.

Hospital del Obispo

Hospital del Obispo

Source d'eau potable

Source d’eau potable

Le chemin qui évite la route est facile à trouver: il est marqué de flèches blanches( Camino Real de Guadalupe: CGR). Nous pressons le pas car le temps devient de plus en plus menaçant. L’orage gronde sur les montagnes et semble nous poursuivre. Nous recevons un première ondée au moment où nous passons le pont de Espinarejos. Peu avant d’atteindre l’Ermita del Humilladero, il commence à sérieusement pleuvoir. Le paysage est complètement embrumé et je ne le vois pas. Jean Luc a perdu ses cartes et sa casquette. Nous prenons le sentier marqué jaune et blanc qui longe la route en contre-bas. Nous arrivons à Guadalupe sous un déluge.

Col del Hospital

Col de l’Hospital

Le chemin        L'orage nous suit

Pont de espinajeros

Pont de Espinajeros

Guadalupe en vue

Guadalupe en vue

Nous arrivons à l’hôtel du monastère vers 4 heures dégoulinants d’eau. Nos imperméables sont transpercés. Il nous reste à visiter le monastère après avoir mis sècher nos vêtements. Cervantes avait raison quand il écrit:”Les pèlerins demeurèrent à Guadalupe quatre jours durant lesquels ils commencèrent de voir les grandeurs de ce saint monastère; commencèrent, dis-je car il est impossible d’en voir la fin”.

La cathedrale

La cathédrale

C’est l’apparition de la vierge à Gil Cordero, humble pasteur, sur les rives du Guadalupe qui fit que l’on éleva en ce lieu un ermitage bientôt entouré de modestes maisons destinées à recevoir les nombreux pèlerins attirés par la légende miraculeuse qui s’est rapidement tissée autour de cet événement. Guadalupe compta parmi ses plus dévots le roi Alphonse XI avec la création d’un prieuré séculier et la construction de l’église actuelle(1340) et abrita le monastère derrière une enceinte fortifiée. C’est à Gaudalupe que Christophe Colomb reçu des rois catholiques qui venaient de conquérir Grenade, dernier bastion musulman en Espagne, les moyens de financer son expédition à la recherche de la nouvelle voie des Indes ce qui le conduisit à la découverte d’un nouveau continent: l’Amérique.

Le cloître est une pièce maîtresse de l’architecture médiévale espagnole: son style fait davantage penser au jardin des ablutions d’une mosquée qu’à un cloître monastique. L’ancien réfectoire a été transformé en musée des broderies. Le deuxième cloître, celui de l’infirmerie de style gothique est actuelement le patio de l’hôtel. L’eglise nous remplit de respect: la Vierge de l’hispanité couverte d’or préside au centre de l’autel inondé de fleurs jusqu’au sommet de la nef.

fontaine aux ablutions        DSC00465

Nous avions projeté nous rendre à Canamero par le Camino de Isabel puis de là rejoindre Caceres en bus mais après renseignement à l’office du tourisme, il n’y a pas moyen de rejoindre Caceres ni Trujillo en bus de Canamero. Le seul bus que l’on peut prendre pour se rendre à Caceres part de Guadalupe à 6H45 du matin. Comme nous avons l’intention de faire le chemin de Isabel, nous prenons le bus de 12H15 pour Canamero puis retourner à Guadalupe. Canamero est dans un cirque de montagnes très pittoresque. Nous montons vers le barrage en suivant les marques rouges et blancs d’un GR. Nous n‘irons pas plus loin car le temps est à nouveau menaçant comme hier. Nous retournons à Canamero où il ya moyen de prendre un très bon repas à l’hôtel Ruiz puis reprenons le bus pour Guadalupe à 15H

Carte du chemin         Lac de Canamero

Le restant de l’après midi se passera à parcourir les ruelles pittoresques de Guadalupe.Le Pararador est installé dans l’ancien Hôpital de Saint Jean Baptiste qui comprenait une école de médecine et de grammaire. Son cloître de style mudéjar est superbe. C’est à la fontaine des Quatro Canos que furent baptisés les indiens ramenés par Christophe Colomb.

fotaine des quatro canos                                        le baptème des indiens

Fontaine des quatro Canos                                        Le baptême des indiens

Patio du Parador

Patio du Parador

Ruelles de Guadalupe

Ruelles de Guadalupe

 

 

 

Nous logerons cette nuit à l’hôtel Hispanidad au prix plus démocratique que le monastère. Il est à proximité de l’arrêt du bus que nous devrons prendre demain matin pour Caceres

Cartes:681-1, 681-4, 681-3( un petit bout),707-2

 

 

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.