Vers Puente del Arzobispo

La route vers la Sierra de Estrella

La route vers la Sierre de Estrella

En quittant le village, nous prenons le chemin de La Estrella malheureusement nouvellement goudronné. Nous traversons le Rio Huso dans un paysage pastoral. A partir de là nous cherchons le chemin à droite qui nous conduira à la cité de Vascos. Contre toute attente, il est fermé par une barrière: c’est une propriété privée. En cherchant un peu, nous trouvons un passage un peu plus loin. Il ne nous reste plus qu’à suivre les indications du GPS pour nous orienter vers la ville fortifiée de Vascos. Nous ne devons pas être seuls à emprunter ce chemin: il y a partout des panneaux interdisant la cueillette d’asperges sauvages

 

 

 

Moutons dans un cahos de piierres de granit

Moutons dans un cahot de pierres en granit

Rio Uso

Rio Uso

D’origine musulmane, elle a été habitée du Xième au XIième siecle puis abandonnée, on ne sait pas pourquoi. Nous arrivons en face d’imposantes murailles de 3 km de long. A proximité de la source, en dehors de la ville se trouvent les vestiges des bains. Nous visitons la ville tranquilement: son alcazaba, les maisons en ruine, repassons près de l’antique cimetère. c’est à ce moment que le propriétaire des lieux nous accoste: vous n’avez pas vu le panneau à l’entrée?: il est marqué: visites uniquement le samedi de 9 à 14 heures du 18 mai au 1er janvier car c’est une propriété privée… Nous ne pouvions pas le savoir puisque nous venions de l’autre côté. Il nous laisse continuer notre chemin comme prévu à travers champs.

Cimetière musulman

Cimetière musulman

Murailles de Cuidad de Vascos

Murailles de Cuidad de Vascos

Alcazaba

Alcazaba

Ville de Vascos

Ville de Vascos

Nous passons par Azutan où il y a un bar mais il ne sert pas de repas puis nous continuons vers Puente del Arzobispo d’abord un peu le long de la route puis par un chemin rural. En traversant la rivière, je vois une tortue plonger.

AZUTAN

Azutan

Nous arrivons enfin au bord du Tage. Deux hommes prélèvent des échantillons de vase et d’eau pour contrôler la salubrité du Tage. A ce qu’il parrait ce n’est pas terrible vu le manque de courant. Le dessous du pont n’est qu’un nid d’hirondelles qui pillaillent tout aux alentours. Le pont fut construit en 1383 sous l’égide du Cardinal don Pedro Tenorio dans le but de faciliter la traversée du Tage par les marchands et les pèlerins pour Guadalupe.

Puente del Arzobispo

Puente del Arzobispo

Pont de Puente del Arzobispo

Pont de Puente de Azobispo

A Puente del Arzobispo, je retrouve l’Espagne comme je l’aime: la ville est proprette, la place est décorée comme à Talavera la Reina d’azulejos; le toit de tuiles vernissées de l’église Santa Catalina brille au soleil. La ville vit de la fabrication de céramiques, d’ailleurs nous logeons à l’hostal Las Nava’s: fabrique de faîences et société immobilière à la fois(tel:34925436662). Ce soir, au restaurant, nous recevons un vrai repas, nous avons même droit à des asperges sauvages, proviendraient-elles de la Cuidad de Vascos?

Santa Catalina

Santa Catalina

 

Rue de Puente del  Arzobispo

Rue de Puente de Arzobispo

Cartes: 654-1, 654-3

Le pont tel qu'il était au moyen-âge

Le pont tel qu’il était au moyen-âge

 

 

 

 

 

 

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.