Le Tage

En 2005, nous étions en ballade dans la Sierra d’Albarracin au Nacimento del rio Tajo (la source du Tage). Ce petit filet d’eau allait donner naissance au plus grand fleuve d’Espagne. Je me mis à rêver: mais par où passait ce fleuve qui se jète à Lisbonne dans l’Atlantique ?

Monument de la source du Tage

Rentrée à Bruxelles, je me mis à étudier la carte pour suivre son parcours qui commençait en Castille: Alto Tajo, l’Alcarria, la Mer de Castille, Aranjuez, Tolède, Talavera de la Reina, puis continuait en Estramadure, l’Alentajo portugais, Lisbonne…Tous, des lieux prestigieux!

Pour la première année (en 2006), je choisis de partir de Cuenca, en suivant la GR 66 jusqu’à Paralejos de la Truchas, où l’on rencontre le Tage et la GR 10 en suivant les gorges de l’Alto Tajo puis longer la Mer de Castille énorme retenue d’eau puis terminer Aranjuez.

La deuxième année, nous avons parcouru la Mancha sur les traces des chevaliers de Calatrava et de Don Quichote pour teminer à Tolède au bord du Tage.

La troisième année, nous chercherons les traces de l’ancien pélérinage de Avila à Guadalupe en passant successivement par la Sierra de Gredos, les Cinco Villas, la Sierra San Vicente, Talavera de la Reina, Puente del Arzobispo

La quatrième année, nous retrouvons le Tage à Lisbonne d’où nous partirons faire le chemin de Saint Jacques

La cinquième année, nous le retrouvons en Extramadure.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.