Granatula de Calatrava

Tout en suivant les marques de la ruta de Don Quijote à travers une belle campagne toute vallonnée, nous atteignons les rives du rio Jabalon dont les eaux sont retenues par un barrage en aval.

Rio Jabalon

Rio Jabalon

 

Un peu avant d’arriver à Oretum, nous pouvons observer le pont romain de Baebio du nom de son constructeur du Ier siècle avant JC.

Le pont Romain

Sa situation était très importante pour les transhumances entre la Mancha, l’Andalousie et le Levant. Les Ibères, les Romains et les Wisigoths, les Musulmans puis les Chevaliers de Calatrava s’y sont succédés. Les fouilles ont mis à jour des vestiges de chaque époque. Nous ne pourrons pas les visiter, tout étant fermé ce lundi. Le roi wisigoth Leovigildo de Tolède ayant renoncé à l’arianisme y installa un siège épiscopal comme le confirme un pierre tombale du 8ième siècle, dédiée à l’évêque Amador que l’on peut observer dans l’église de Granatula de Calatrava. . L’ermitage de Nostra Seniora Zuqueca (ce mot vient de l’arabe croisée de chemins) préside à l’entrée des ruines. Il a été construit par les Chevaliers de Calatrava.

Les cigognes

Les cigognes

 

Nous pique-niquons devant les ruines tout en observant les nombreuses cigognes qui nous survolent. Nous en ferons s’envoler une bonne vingtaine quand nous traverserons le pont.

L'ermitage de Zuqueca 2

L’ermitage de Zuqueca 2

Campagne de Granatula

Campagne de Granatula

Granatula de Calatrava

Granatula de Calatrava

 

Arrivés à Granatula, nous nous rendons à la casa rurale El Inquisition, où nous avions réservé. Personne…Nous allons au bar du village où l’on nous dit que les propriétaires vont rentrer, ils ont d’ailleurs prévu de nous faire dîner chez eux ce soir.. Patientons surtout qu’il se remet à pleuvoir. Notre hôtesse nous sert des pinchos, petites rations, pour nous faire goûter les spécialités de la région : le renommé fromage manchego de brebis, diverses charcuteries, le pisto : ratatouille de poivrons et tomates servie avec un jaune d’œuf crû …

La pluie a cessé. En sortant du bar, on passe devant la statue équestre de Espareto qui aurait dû être roi d’Espagne. S’étant représentés à nouveau à la casa rurale, une vieIlle sorcière, surement un envoutement de notre enchanteur, nous ferme la porte au nez nous disant qu’elle n’attend personne.

Retournés au bar, la patronne nous rassure et nous conduit à l’autre casa rurale du village : la Casa Valdeleon. Nous n’avons pas perdu au change car le propriétaire, très sympathique, connaît le français. Il nous explique que précisément Granatula de Calatrava est une zone où la prolifération des volcans est la plus importante d’une région volcanique de 5000 km². Ceux-ci datent de l’époque primaire à partir de 8-9 millions d’années à l’origine de la vie sur terre jusqu’à 1.5 et 4 millions d’années. Le village est à l’intérieur d’un immense cratère. Il nous montre sa cave qui n’est rien d’autre qu’une cheminée du volcan. Si cela vous intéresse, à la mairie, il y a les cartes des différents volcans de la région….

Casa Rural Valdeleon

Casa Rural Valdeleon

Peu de temps après, il nous apporte le DVD du film de Pedro Almodovar : « Volver » qui a été tourné dans le village même. Originaire de la région, il s’est inspiré de ses souvenirs d’enfance dans ces patios typiques à la Mancha . Nous aurons de quoi passer notre soirée mais nous nous endormons avant d’avoir vu même le début du film…

Carte 811-I

 

 

 

1 Comment

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.