Colmenar

La région est réputée pour son vin et son huile d’olive. De nombreux sentiers utilisent cette ville comme point de départ pour des randonnées. L’une d’elles est la route qui longe le Tage que nous n’avons pas eu le temps de faire. Il y a moyen de la rejoindre par le sentier écologique, appelé la Vereda del Cristo, qui permet de découvrir la transition des paysages entre l’Alcarria et la Mancha. A partir du pont de Villarubia, il y a 16.6 km pour rejoindre Aranjuez au niveau de la maison du Laboureur. Le sentier est sinueux vu les grands méandres du Tage qui s’étale nonchalamment dans cette plaine. Comme ses rives ne sont pas accessibles aux machines agricoles, l’endroit est idéal pour observer sa flore et sa faune.

Ruta por el Tajo www.colmenardeoreja.com

Colmenar de Oreja

Colmenar de Oreja

C’est à Colmenar de Oreja que se trouvent ces fameuses carrières de marbre blanc qui ont servi à décorer le palais et les jardins d’Aranjuez, les plus beaux monuments de Madrid et la riche place de Chinchon et de Colmenar de Oreja.

La tour de son église de santa Maria la mayor se repère de loin de par ses plus de 60 m de hauteur.

Casa de Tio Luis

Casa de Tio Luis

Nous logeons à la casa del Tio Luis. Cette maison en plein centre de Colmenar est dotée d’une superbe cour intérieure typiquement castillane. Son jardin avec piscine vous invite au farniente. Nos hôtes avec lesquels nous avons beaucoup de points communs nous ont fait l’honneur de la visite des lieux. C’est avec regret que le lendemain nous quittons cette belle demeure mais c’est la fin des vacances et nous devons rentrer à Madrid.

Casa de Tio Luis

Casa de Tio Luis

Il existe un sentier en boucle qui fait Colmenar de Oreja- Chinchon. Nous prenons le chemin de la fuente Poza Moral.

Fuente Poza Moral

Fuente Poza Moral

On passe à côté d’un ancien four de tijanas: énormes jarres en terre cuite où étaient conservés l’huile d’olive et le vin dans toutes les caves de la région. Colmenar était spécialisé dans la fabrication de ces poteries.

entre Colmenar et Chinchon

entre Colmenar et Chinchon

De là on bénéficie d’une belle vue jusqu’à Aranjuez. En faisant un petit détour, il y a moyen d’aller jusqu’à l’ermitage de Salceda (san Isidro). La veille, on avait assisté à la fin de la procession qui part de l’ermitage jusqu’à Colmenar. Le chemin nous conduit à travers les vignobles jusqu’à la pinède de Chinchon derrière laquelle se trouve ce qui reste du château des comtes de Cabrera abandonné au 17è siècle

le château de Chinchon

le château de Chinchon

Par chance, nous tombons sur une fête. Des cavaliers accompagnent dignement la procession qui vient de quitter l’église au son du tambour en suivant un circuit sinueux à travers les ruelles.

La place de Chinchon

La place de Chinchon

La fête

La fête

Cela se termine par une joyeuse cavalcade sur la place.

la place de Chinchon

la place de Chinchon

Cette place, une des plus belles d’Espagne, est entourées de maisons avec arcades et balcons à trois étages datant du 15è siècle. L’église domine la place. Sans tour, elle est un mélange de gothique plateresque, renaissance et baroque.

Bibliographie : rutas del Tajuna Roman Martinez Lominchar

Carte : 606-1, 606-3, 605-4

 

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.