Chemin de Saint Jacques partie 4

Coimbra Mealhada

Nous quittons Coimbra en longeant la rivière en partant de la gare à coté de laquelle nous avons logé. Le trajet est bien fléché. A partir de Santa Luzia, nous devons longer sur quelques kilomètres une route très circulante que nous devons traverser deux fois. Nous trouvons un petit restaurant tranquille et bon marché à Carquejo. Après avoir retraversé la route, nous nous retrouvons dans une agréable campagne jusqu’à Mealhada centre actif spécialisé dans la viniculture.

CIOGA

Cioga

TROUXEMIL

Trouxemil

CHAPELLECHAPELLE

ROUTE CIRCULANTE

Route circulante

EGLISE DE CARQUEIJO

Eglise de Carqueijo

SCENE DE CAMPAGNE

Scènes champêtres

VIE DES VIGNERONS

Vie des vignerons

SCENE DE CAMPAGNELE CHHEMIN

MEALHADA

Mealhada

MEALHADA

MEALHADA

Logement au Residential Oasis où nous retrouvons nos compagnons parisiens.

Mealhada Aguada

Nous allons suivre la route du vin par un chemin bien balisé qui passe par de petits villages et des petites routes de campagne.

lavoir

Lavoir

 

UNE PETITE CHAPELLE DEDIEE A SAO JOSE

Une petite chapelle dédiée à Sao Jose

Des coqs et des cheminées

LE COQ DU CLOCHEREGLISE D AGUIM

Eglise d’aguim

 

ENCORE UN COQUN COQ MEME SUR LA CHEMINEEUNE AUTRE CHEMINEE

Nous nous sommes arrêté pour manger à Avelas de Caminho à la Casa Queinoz. Leur menu était délicieux: du cochon de lait, spécialité de la région et comme dessert, l’aletria: des pâtes comme des vermicelles cuites dans l’eau sucrée avec des zestes d’oranges saupoudrées de cannelle.

Trois photos de Avelas de Caminho

EGLISE DE AVELAS DE CAMINHOAVELAS DE CAMINHO

SORTIE DE AVELAS DE CAMINHO

CAVE DE SAO JAO

Cave de Sao Jao

Nous passons devant la Quinta da Grimpa avec son portail manuélin et sa coquille Saint Jacques nous indiquant que nous sommes sur la bonne route.

quinta da Grimpa

Quinta da Gripa

P80SN202432

Aguada de Baixo

eglise de Aguada de BaixoAGUADA DE BAIXO

ARRIVEE A AGUEDAP122DSC01403

HOPITAL DE AGUEDA

Hôpital de Aguada

P136SN202483RUE COMMERCANTE DE AGUEDA

HOPITAL DE AGUEDA

Hôpital de Aguada

Nous trouvons un logement extra au Residential Celeste sur la N1 à la sortie nord de Agueda: il faut monter jusqu’en haut de la côte après l’hôpital et le LIDL.

RESIDENTIAL CELESTE

Residential Celeste

VUE DE NOTRE CHAMBRE

Vue de notre chambre

Les propriétaires connaissent le français et nous font découvrir en voiture les curiosités de l’endroit avant de nous déposer dans un bon restaurant.

EGLISE DE AGUEDA

Eglise de Aguada

VUE DU PARVIS DE L EGLISE

Vue du parvis de l’église

Nous y rencontrons un belge qui fait quelques étapes du chemin.

Aguada Albergaria a velha

Normalement, nous aurions pu continuer sur la route pour retrouver le chemin.

Nous redescendons à Agueda pour photographier les azulejos le long de la rivière. Ceux-ci représentent les villages de la région et des moments de la vie quotidienne

P119DSC01398P115DSC01396

P120DSC01401P121DSC01402

P122DSC0140302P122DSC01404

Nous remontons ensuite par de petit chemin de campagne. Nous traversons la route au niveau d’ un zoning industriel. A Mourisca da Vouga, nous sommes stupéfaits de voir tant de très belles demeures à l’état d’abandon.

MAISON 0 L ABANDONMAISON SEIGNEURIALE

MUSEE ETHNOGRAPHIQUE 0A MOURISCA DE VOUGAP144SN202507

Nous descendons ensuite vers le pont roman sur le rio Marnel.

LE PONT ROMAN

Le pont roman

LE PONT ROMAN

Le pont roman

TRAVERSEE DU RIO VOUGA

Traversée du Rio Vouga

MUSEE DU CHEMIN DE FER A MACINHATA DE VOUGA

A Serem, le long de la N1, il y a moyen de trouver à manger.

ENCORE UNE BELLE DEMEURE

Encore une belle demeure

SECHAGE DU FOIN

Séchage du foin

A Albergaria a Velha, ville moderne peu attirante, nous trouvons une bonne pension qui fait en même temps restaurant dans la cave à vin et quincaillerie. La Residencial Casa da Alameda se situe en face de la gare après le passage à niveau.

CASA DE ALEMADA

Casa de Alemada

LA SALLE DE RESTAURANT DANS LA CAVE A VIN

La salle de restaurant dans la cave à vin

LA PLACE MUNICIPALE

La place municipale

PREPARATIFS DE FETE

Préparatifs de fête

UNE PROCESSION AUX LAMPIONS

La procession aux lampions

Le soir nous assistons à une émouvante procession aux lampions. La statue de la Vierge, portée par des femmes, sort de l’église sur in tapis de pétales fleurs multicolores. La procession va traverser la ville pendant une heure tout en scandant des Ave Maria avec beaucoup de foi et de piété. Cela résonne encore dans ma tête. Une femme a glissé dans mes mains un lampion. Je m’efforcerai de conduire à ses fins cette lueur d’espoir.

FIN DE LA PROCESSION

Fin de laprocession

Albergaria a velha Sao Jao da Madeira

Petit à petit la concentration urbaine augmente et les arbres vont se substituer en maisons et les chemins de terre à l’asphalte.

Sortie de Albergaria a Velha

Sortie de Albergaria a Velha

lavoirUne petite chapelle

Le chemin

Le chemin en pavés

Silo à maïs

Silo à maïs

Borne

Borne

Silo à maïs

Silo à maïs

A Oliveria de Azemeis, nous passons par la rue piétonne qui est le centre historique de la ville

Oliveira de AzemeisOliveira de Azemeis

Oliveira de Azemeis

Nous admirons aussi l’église Saint Michel qui s’élève au sommet d’une volée d’escaliers. La façade est décorée d’azulejos fabriqués à Aveiro en 1927.

Eglise Saint Michel

Eglise Saint Michel

 

petite chapelleAzulejos

Au village de Santiago de Riba-UI, nous nous arrêtons devant l’église de Santiago aux murs recouverts d’azulejos dont le porche est surmonté d’une statue de l’apôtre.

Eglise Saint JacquesLa statue de Saint Jacques

PONT ROMAN

Pont roman

VILLAGE AUX RUES PAV2ES

Village aux rues pavées

Silo à grain

Silo à maÏs

Vila de Cucujaes

Vila de Cucuajaes

P233DSC0145402

Sao Joao de Madeira

Sao Joao de Madeira

Sao Joao da Madeira est essentiellement une ville moderne sans beaucoup de charme. L’artisanat du chapeau et de la chaussure a fait la prospérité de la ville.

Sao Joao de Madeira Porto

Aujourd’hui, le chemin portugais perd sa prétention de chemin naturel. Nous passons par de grands noyau urbains et industriels dispersés dans la campagne d’une façon anarchique.

Sortie de Sao Joao de Madeira

Sortie de Sao de Madeira

 

Quinta Santa Isabel

Quinta Santa Isabel

Eglise de Arrifana

Eglise de Arrifana

Sainte Isabel

Sainte Isabel

Une campagne très urbanisée

Une campagne très urbanisée

Silo à maïs

Silo à maïs

A Malaposta nous passons sur un ancien tronçon de la voie romaine.

Voie romaine

Voie romaine

Voie Romaine

Voie romaine

Siloà maïs

Silo à maïs

L'atelier d' Alberto

Alberto rainure le tranchant des faucilles. Il est très fier de nous montrer son savoir faire.Nous en aurions volontiers emporté une avec nous si nous n’avions pas été à pied car elles semblaient plus coupantes que celles que l’on vend habituellement.

ChapelleChapelleSilo à maïs

Silo à maïsP295DSC01467

A partir de Lourosa, nous rejoignons la N1 à forte circulation. Dégouttés de se faire frôler par de camions, nous prenons une petite route qui devrait nous conduire au monastère de Grijo mais nous nous perdons. En désespoir de cause nous appelons un taxi. Nous lui demandons de nous conduire au monastère. Situé dans un endroit charmant, il est malheureusement fermé l’après-midi.

Monastère de Grijo

Monastère de Grijo

Monastère de Grijo

Monastère de Grijo

Déçus nous lui demandons de nous conduire à Porto.

Porto

statue de Vimara Peres, le héros de Porto qui expulsa les maures en 818)

Statue de Vimara Peres, le héros de Porto qui expulsa les maures en 818

Sur ces rives du Douro les romains fondèrent deux cités: Portus et Cale. Elles fusionnèrent leur nom pour former plus tard celui du comté de Portucalois. Lorsque Henri de Bourgogne épousa la fille du roi de Castille, celle-ci apporta en dot le comté. Le petit royaume qui allait en naître, camp de base de le Reconquête, s’appela donc naturellement Portugal. Porto possède une réputation méritée de résistance. La ville s’est toujours battue vaillamment contre les envahisseurs et oppresseurs: les maures, les français en 1809, les anglais en 1820. Rotunda da Boavista:         .une gigantesque colonne supporte l'aigle napoléonien terrassé par le lion royal lusitanien

Rotunda da Boavista: une gigantesque colonne surmontée par le lion terrassant l’aigle Napoléonien.

La meilleure façon pour avoir une vue d’ensemble sur Porto, est de faire le tour en bus touristique, descendre au quais et faire une petite croisière sur le Douro en bateau puis reprendre le bus, traverser le pont Dom Luis construit par l’entreprise de Gustave Eiffel, faire le tour de Gaia puis terminer par la visite d’un chai où l’on peut déguster ce délicieux Porto qui fait la renommée de la ville tout en apprenant les détails de sa fabrication et de sa conservation.

Pont Dom Louis

Pont Dom Louis

Le Douro

Le Douro

Porto vu de Gaia

Porto vu de Gaia

Vue sur les quais de Porto

Vue sur les quais de Porto

Les quais de Porto

Les quais de Porto

Vue sur Porto , la cathédrale à droite

Vue sur Porto, la cathédrale à droite

Chais de Santa Cruz

Chais de Santa Cruz

Les quais

Les quais

La cathédrale, église forteresse, est juchée sur la partie la plus haute de la ville.

La cathédrale   La cathédrale  La cathédrale

Nous découvrons les élégants cloîtres de la face sud de la Sé: de superbes panneaux d’azulejos illustrent des scènes de la vie de la Vierge et des métamorphoses d’Ovide.

La cathédrale bénitier   cloître de la cathédrale cloître de la cathédrale

cloître de cathédrale cloître de la cathédrale

Le Luxe du palais épiscopal nous impressionne, on est loin de l’austérité des palais espagnols.

palais épiscopalpalais épiscopal

palais épiscopal

palais épiscopal

Saint Jacques palais épiscopal

L’esplanade nous offre une belle vue. Les rues avoisinantes bordées d’étals animés, regorgent de monuments comme l’église Renaissance Santa Clara et la gare de Sao Benito. Au pied de la cathédrale s’étend le Barredo, un quartier animé qui ne semble pas avoir changé depuis le moyen-âge. Des maisons ornées de balcons sont agglutinées les unes aux autres et agrippées au versant escarpé; d’ailleurs certaine ruelles sont de véritables escaliers.

Vue de l'esplanade  Barredo  barredoSanta Clara  Santa Clara   Un nid improvisé  Autre vue de la cathédrale

Santa Clara

Nous logeons au centre ville sur l’avenida dos Aliados au Residencial Paulista. Nous avons apprécié sa position centrale.

Avenida dos Aliadoq      Avenida dos Aliados                            Avenida dos Aliados        Avenida dos Aliados

Nous commencions notre journée par un petit déjeuner à la Confeitaria do Bolhao: l’arôme incomparable de son café qui se marie agréablement avec une délicieuses pâtisseries en fait un moment privilégié de la journée.

Confeiyaria do Bolhao     Confeitaria do Bolhao

En face le marché de Bolhao, cette grande et belle halle intérieure abrite une ribambelle de boutiques, l’endroit, vivant et coloré dépayse: on y vend avec bonne humeur pèle mêle des fleurs, du poisson, des fruits, des épices, de la volaille vivante… A l’étage on découvre une diversité extraordinaire de légumes.

 

marché do Bolhao

Les azulejos sont très nombreux et omniprésents en particulier sur les façades des églises tels que l’église de Terceiros do Carmo du XVIIIème siècle, de santa Idelfonso.

Mur latéral de l'église do Carmo

Mur latéral de l’église do Carmo

Librairie Lello   

Il ne faut pas manquer d’aller visiter la librairie Lello rue des Carmélites: on ne peut louper sa façade blanche insolite ni son intérieur digne d’un monument historique. Au centre de la pièce se dresse l’escalier le plus extravagant du Portugal. Tout en bois précieux, il décrit un grand huit avec une double circonvolution rappelant les escaliers des vaisseaux des grandes découvertes. Les livres anciens et modernes grimpent jusqu’aux plafonds en bois sculpté comme dans une chapelle manuélienne.

Q130SN202658 Librairie Lello  Q131DSC01474

La face plus secrète de Porto consiste en ses jardins. Il y a le jardin botanique qui rassemble une exceptionnelle collection de plantes provenant du monde entier. Les portugais étaient passés maîtres dans l’art pour transporter racines et noyaux à travers les océans: ce fut la première révolution verte à l’échelle planétaire.

TULIPIER

Tulipier en fleurs

LA ROSERAIE

La roseraie

Le jardin du palais de cristal avec ses jardins renaissance suspendus au-dessus du Douro nous a charmé.

Le palais de Cristal

Le palais de cristal

Saint Jacques    Q423DSC01731

Jardin suspendu au dessus du Douro

Jardins suspendus au dessus du Douro

Paon   Vue sur le Douro

Pour terminer la journée, prendre ce vieux tram qui longe le Douro et descendre au terminus: nous sommes au bord de l’océan.

Tram de Porto    Intérieur du tram

L'Atlantique    La plage de Porto

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *